Cabinet de Psychothérapie 

51 rue Cardinet 

75017 Paris

 

.

.

Consultations sur RDV

 

06 79 72 85 08

.

Suivez moi sur:

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CA VOUS INTERESSE AUSSI

Vous vous aimez et pourtant vous n'arrivez pas à communiquer?

09.01.2018

1/10
Please reload

Comment ne pas tomber dans le piège de l'insatisfaction?

01.05.2013

Si dans notre vie quotidienne, sociale, professionnelle, familiale, amoureuse…nous savons être à l’écoute de nos besoins, si nous mettons en oeuvre ce qui est nécessaire pour satisfaire la plupart d'entre eux et accepter que nous n'y arrivons pas toujours, alors nous aurons davantage de chance de nous épanouir,ce, malgré les difficultés qui sont inévitables.

 

Si nous faisons ce qu’il faut pour être heureux, nous ouvrons le champs des possibles, ce qui nous permet de choisir notre vie. 

 

Certains d'entre nous décident de vivre seuls, et il s’agit bien là d’une décision consciente - il existe une nuance claire entre « faire le choix de vivre seul » et « se résigner à vivre seul ». 

 

D'autres décident de mettre ce patrimoine en commun sur un mode positif dans une vie de couple. Le couple devenant alors la cerise sur le gâteau de notre épanouissement personnel. 

 

Si en revanche nous vivons trop d'insatisfactions et de frustrations. Si nous ne pouvons prendre conscience de nos besoins, si nous ne parvenons pas à prendre soin de nous ni à réaliser nos projets alors il est probable que nous compensions ces manques en ayant des attentes très importantes, pour ne pas dire disproportionnées, sur notre partenaire.

 

Inconsciemment nous allons attendre de lui qu'il nous rende heureux et parfois même qu’il nous « sauve » ou qu’il nous « répare ». En gros nous lui demandons de faire à notre place ce que nous ne savons pas faire pour nous. Et s'il n'y parvient pas nous risquons de le lui reprocher voire de lui faire payer chèrement son incapacité par des reproches et des critiques perpetuels. Il y a là un transfert de responsabilité qui est injuste et qui est un puissant levier d'échec conjugal.

 

Ne sommes nous pas tous responsables de notre bonheur? Qui mieux que moi sait ce que je souhaite, ce qui me rend heureux, me nourrit humainement et intellectuellement? Qui sait à part moi ce qui est important pour moi, ce qui a du sens ou de la valeur? Personne à moins que je ne communique clairement mes aspirations, mes désirs, mes envies.

 

En disant cela j'ai conscience que je m'enferme dans une vision binaire. Car il existe aussi bon nombre de choix différents que je ne nomme pas ici et qui sont le fruit de la créativité de chacun. C'est ça être créateur de sa vie, c'est comprendre qu'au-delà de nos représentations sociales, culturelles et familiales il n'existe pas qu'une seule manière de vivre en couple, de vivre en famille, de vivre seul ou en communauté...À chacun de trouver individuellement la "formule" qui est bonne pour soi, qui est juste, qui est satisfaisante. Et s'autoriser à effectuer des changements ou des aménagements si la formule choisie au départ ne nous convient pas ou plus. Toujours en se respectant et en respectant son environnement.

C'est la force de l'Expérience. Rien n'est jamais figé ni irrémédiable.

 

Lorsque l'on prend sa vie en main, on entretient une bonne estime de soi, grâce à laquelle aussi nous pouvons faire face aux échecs et aux embûches et nous distancer de nos peurs. Ainsi, nous nous octroyons plus facilement la permission de nous détacher du jugement des autres, de celui de la société ou de nos proches pour vivre notre vie telle qu'on le souhaite.

Alors que souhaitez-vous pour vous?

 

Please reload