Cabinet de Psychothérapie 

51 rue Cardinet 

75017 Paris

 

.

.

Consultations sur RDV

 

06 79 72 85 08

.

Suivez moi sur:

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CA VOUS INTERESSE AUSSI

Vous vous aimez et pourtant vous n'arrivez pas à communiquer?

09.01.2018

1/10
Please reload

A quoi nous servent nos disputes?

03.12.2013

"Nous n'aimons pas nous disputer...et pourtant nous le faisons tout le temps!"

C'est ce que j'entends fréquemment. " On a horreur de se disputer, ça nous fait mal, mal au coeur, mal physiquement, mal psychiquement... on en peu plus on se dit qu'on y arrivera pas..."

 

Le paradoxe que nous vivons lorsque nous nous disputons fait que nous finissons toujours par obtenir ce que nous ne voulons pas, c’est à dire un conflit mal vécu dont l’escalade manque de nous conduire à une rupture. Pour peu que ce scénario se rejoue régulièrement, ce mode de fonctionnement épuise le couple. Mais comme dans toute situation, il existe des bénéfices secondaires qui peuvent présenter certains avantages. 

 

A priori, personne n’aime les conflits. Ceci dit quand on les vit, nos émotions, notre ressenti est plus intense. Et c’est dans ces moments là que nous sommes donc le plus en contact avec nos émotions, nos affects. Dans ces occasions nous pouvons nous sentir plus en contact avec nous-même et avec notre partenaire. Il n’est pas in-envisageable, même si c’est triste de le penser car, agissant ainsi nous ne faisons pas l’économie de la souffrance, que peut être nous avons recours à ce stratagème pour nous rendre compte de la force de nos sentiments l’un envers l’autre, pour les tester.

 

Nous pouvons aussi reproduire inconsciemment le mode de fonctionnement de nos modèles, notamment nos parents. Cela peut être aussi un moyen de sortir de la routine et de l’ennui que connaissent souvent les couples « installés ».  Il existe également des personnes qui ne savent aimer sans entretenir cette intensité émotionnelle qui leur rappelle souvent le feu de la passion du début de la relation.

 

Si elle est vécue sur un mode « négatif » en début de conflit, elle présente l’avantage, une fois la tourmente passée, de permettre des retrouvailles qui se vivent sur un mode émotionnel et sexuel plus intense rappelant les émotions intenses et « positives » des premiers temps de la relation.

 

Dans ce mode relationnel, tout comme dans la passion, nous sommes dominés par nos pulsions. Contrairement à l’amour véritable qui est le fruit d’une décision consciente. 

 

Please reload