.

Suivez moi sur:

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CA VOUS INTERESSE AUSSI

  • Catherine Demangeot

Les couples qui se redécouvrent grâce au confinement


Merci à Laure Dasinières journaliste au Figaro de m'avoir permis de partager un regard positif sur les couples en cette période particulière.

A la question "ces couples qui vivent bien le confinement ont-ils un don?", j'ai répondu la chose suivante: "c'est peut-être le cas pour certains. 20% des couples arrivent à bien vivre ensemble en étant heureux sans pouvoir expliquer pourquoi. Ils ont une habileté particulière à le faire alors que les 80% doivent apprendre à vivre heureux ensemble. C'est ce que démontrent notamment les travaux de John et Julie Gottman, professeurs de psychologie et cofondateurs du Seattle Marital and Family Institute. Le couple Gottman a observé au fil des années des milliers de couples interagir et ils ont partagé leurs découvertes dans leur ouvrage - Les couples heureux ont leurs secrets. Chacun peut apprendre à déterminer la recette de son bonheur qui aurait pour base une dose de créativité, une dose d'intelligence émotionnelle et une portion de capacité à apprendre à mieux se connaitre soi afin de permettre à notre partenaire de pouvoir mieux comprendre nos réactions et nos besoins. Ne pas y arriver ne signifie pas pour autant que nous sommes incompétents."


Quelle a été au juste l'expérience de ces couples?

Ils ont réappris à se regarder et à regarder leur partenaire autrement. Ils ont pris chacun la responsabilité de leurs réactions émotionnelles et ont accepté de se remettre en question, ils ont décidé d'être heureux malgré le contexte, et de mettre en oeuvre ce qui était nécessaire pour satisfaire leurs besoins personnels et leurs besoins relationnels, ils ont accepté leurs désaccords et le fait que pendant cette période ils seraient amenés à vivre des hauts et des bas, ils ont accepté leur vulnérabilité, ils se sont entendu sur la répartition des tâches ménagères et son déséquilibre, ils ont confirmé les interventions de leur conjoint auprès de leurs enfants, même lors des désaccords, ils ont accepté de ralentir et ont décidé de profiter de leur temps libre pour prendre soin d'eux, ils ont crée ensemble de nouvelles règles de vie pour y parvenir, ils ont été créatifs, ils ont apprécié passer du temps de qualité ensemble si peu soit-il, ils ont accepté leurs limites respectives, ils se sont entraidés et ont mis leurs différences et leurs ressources en commun, Ils se sont fait 5 à 10 fois plus de compliments que de reproches, ils ont cuisiné ensemble, ils n'ont pas oublié de rire ...

Face à la nouveauté ils ont aussi commis de nombreuses erreurs mais ne se le sont pas reprochés, ils n'ont pas cherché à rendre leur partenaire responsable de leurs frustrations, ils ont accueilli leurs peurs, ils ont essayé de faire des choix conscients plutôt que réactifs. C'est cette belle qualité d'attention, attention à soi et attention à l'autre qui s'est révélée lors du confinement. Tout comme nous a été donné l'opportunité de redécouvrir notre capacité d'adaptation aux situations, notre créativité qui s'exprime lorsque nous cessons de nous agiter, et les valeurs immuables que sont la solidarité, la générosité, l'écoute. Nous avons retrouvé le goût des choses simples dans un contexte pourtant complexe.

Et nous l'avons fait ensemble.


Lire l'article du Figaro: cliquer ici

Crédit photo: 314834944/fizkes - stock.adobe.com

Cabinet de Psychothérapie 

51 rue Cardinet 

75017 Paris

 

.

.

Pour prendre RDV

Contactez-moi:

06 79 72 85 08