Cabinet de Psychothérapie 

51 rue Cardinet 

75017 Paris

 

.

.

Consultations sur RDV

 

06 79 72 85 08

.

Suivez moi sur:

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CA VOUS INTERESSE AUSSI

Vous vous aimez et pourtant vous n'arrivez pas à communiquer?

09.01.2018

1/10
Please reload

Pourquoi les disputes de couple nous font-elles tant souffrir ?

11.01.2017

Pourquoi notre relation avec notre partenaire éveille quelquefois en nous une douleur si vive et si poignante? Pourquoi nous irrite-t-elle au point de vouloir nous défendre, fuir, « faire payer », ou blesser au centuple celui (celle) que nous disons pourtant aimer?

 

C’est qu’elle révèle en chacun de nous notre part d’ombre, nos blessures affectives si fragilement cicatrisées. Blessures d’enfance, manque d’estime de soi, manque d’amour et d’attention, peurs, jalousie, névrose d’abandon…

 

En étant individuellement lucides sur nos forces et nos faiblesses et en arrêtant de croire que nos souffrances sont dues exclusivement au comportement de notre partenaire, nous nous offrons l’opportunité de comprendre pourquoi nous sur-réagissons à ce qu’il n’est pas bon d’envisager systématiquement comme une tentative délibérer de sa part de nous offenser (il existe des exceptions - voir les relations avec des personnalités perverses narcissiques pour ne citer qu’elles).

 

Pourquoi notre partenaire ne serait-il pas lui aussi aux prises avec ses propres blessures? Essayez de ne pas considérer ses propos comme des attaques personnelles, des projectiles blessants, connectez-vous à vos émotions, vos sensations corporelles, votre respiration. Il ne s'agit pas de faire changer l'autre mais de se positionner soi au bon endroit, de trouver la bonne distance relationnelle pour l’écouter avec toute la bienveillance et la qualité de présence dont nous sommes capables. Sans jugement, sans argumenter ses propos, sans vouloir trouver une solution à sa place.

 

C’est ce que le psychologue américain Carl Rogers appelle l’écoute active.

Pour lui, les contenus émotionnels d’un échange verbal sont plus importants que les contenus intellectuels. C'est du côté du "cœur" et non de la "raison" qu'il conseille de porter son attention. Ecouter avec le coeur, dans une attitude mêlée d'authenticité et de compréhension, sans chercher à interpréter et/ou juger ce qui est peut-être pour certains déjà si difficile à exprimer.

 

Chacun de nous devrait être responsable de la prise en charge et de la réparation de ses propres blessures, de ses propres peurs. Les projeter sur notre partenaire est malhonnête et destructeur.

 

Alors au lieu de vous demander « pourquoi me fait-il (elle) tant souffrir? » demandez-vous plutôt « de quoi je souffre? » et ressentez en vous la différence. Plutôt que d’accuser l’autre ou la terre entière, interrogez-vous avec bienveillance et objectivité: « avec quoi je me fais souffrir - comment est-ce que j’y parviens? ».

 

Etre conscients de cela, pourra vous aider individuellement et en couple à poursuivre votre évolution sur des bases saines, et à passer d'une vie dominée par la peur a une vie guidée par l’amour.

  

Soyez doux avec vous même et doux avec votre partenaire, vous êtes peut-être tous les deux, au fond, de grands blessés. 

 

 

Please reload