.

Suivez moi sur:

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

CA VOUS INTERESSE AUSSI

  • Catherine Demangeot

L'amour en ligne : de la rencontre a la relation


De plus en plus de consultants se plaignent qu'ils ne parviennent pas à passer le cap de la rencontre et à se fixer affectivement.


La plupart des célibataires se tournent aujourd’hui vers les sites spécialisés sur internet qui sont devenus le lieu privilégié des rencontres amoureuses et/ou sexuelles.


Ils regorgent d’inscrits (10 millions pour l’un d’entre eux depuis sa création en 2007), d’annonces, de possibilités infinies (il nous faudrait plus d'une vie pour rencontrer tous les profils en ligne) et de promesses sans cesse renouvelées. Mais de quelles promesses parle-t-on? Promesse d’exaltation, recherche d’aventure, béquille ou pansement relationnels, quête du partenaire idéal, promesse d’avenir commun…sur internet chacun « cherche son chat » ou chacun se cherche soi à travers l’autre.

On s’y sent libre, libre de choisir ou pas…


- "Si ça n'est pas lui (elle) se sera le suivant...Il y a forcément quelqu'un de mieux, de plus...Un(une) de perdu(e), 10 000 de retrouvés...".


La profusion d’annonces mises en vitrine comme autant de biens (objets) de consommations, peuvent maintenir l'individu dans une excitation quasi-permanente, qui se vit et se revit sans cesse au moment de la rencontre. Cette intensité émotionnelle proche des émotions vécues dans la passion peut assez vite, par habitude, devenir addictive.


On peut devenir accro, en vouloir toujours plus pour maintenir l’intensité des premières fois, mais plus de quoi? Car au fond quel sens donner à cela?


« N’est nulle part celui qui est partout » disait Sénèque. Alors pourquoi ne pas choisir d’aller quelque part ensemble?


Pourquoi multiplier les essais, les rencontres, les promesses sans lendemain si ce n’est pour éviter de composer avec l’altérité d’un partenaire et éviter d’accepter les consensus, les compromis propres à la longévité d’une relation.


Il faut aussi quelquefois pouvoir lâcher l’illusion de réaliser la parfaite unité avec un partenaire idéalisé qui une fois sorti de la vitrine perdra forcément un peu ou beaucoup de ses attraits.


La confrontation à la réalité n’est pas toujours aisée, elle amène son lot de désillusions mais elle est également une manne inépuisable de surprises et de découvertes pour peu que l’on se donne le temps nécessaire à toute rencontre.


Pour aller plus loin: #la cyberdépendance & les relations virtuelles

Cabinet de Psychothérapie 

51 rue Cardinet 

75017 Paris

 

.

.

Pour prendre RDV

Contactez-moi:

06 79 72 85 08